Brazzaville abritera du 19 au 21 novembre 2015 un forum : Investir au Congo

        Brazzaville abritera du 19 au 21 novembre 2015 le  forum "Investir au Congo"

Le thème retenu : industrialisation, diversification et modernisation de l'économie du pays d'Afrique centrale. Les organisateurs attentent plus de 800 participants.

Exposants, experts, investisseurs et décideurs pourront tisser des liens, relations et débattre durant 3 jours du potentiel, de l'industrialisation, de la diversification et de la modernisation de l'économie du pays d'Afrique centrale.

D’après un communiqué des organisateurs "À l'heure où l'Afrique prend une part croissante dans les échanges internationaux, le Congo aspire à tirer parti du dynamisme de son économie, de ses richesses naturelles et de sa position stratégique en tant que porte naturelle de l'Afrique centrale pour accélérer son développement".

Contact auprès de info@icb2015.com

Pour de plus amples informations rendez-vous sur

http://www.icb2015.com/

Affiche 1

Le Forum ICB 2015 s’inscrit dans la ligne directe de la stratégie de diversification économique du Congo. Lancée dans le cadre du plan national de développement 2012-2016 -PND-, celle-ci s’appuie désormais sur la réalisation d’importants chantiers d’infrastructures et de nombreuses réformes en vue d’améliorer le climat des affaires. Ces achèvements, indispensables à la consolidation d’un environnement économique propice au développement du secteur privé, permettent à présent d’organiser ce premier rendez-vous de l’investissement au Congo.

À l’heure où l’Afrique prend une part croissante dans les échanges internationaux, le Congo aspire à tirer parti du dynamisme de son économie, de ses richesses naturelles et de sa position stratégique en tant que porte naturelle de l’Afrique centrale pour accélérer son développement. Fort d’un taux de croissance annuel moyen de 5,3 % sur les cinq dernières années et d’un PIB par habitant de 3 200 dollars, le Congo est l’une des économies les plus dynamiques d’Afrique francophone subsaharienne. Le PND 2012-2016 traduit cette volonté de consolidation, d’ouverture et de diversification de l’économie congolaise. Il ouvre d’importantes perspectives d’investissements dans des filières d’avenir, identifiées comme de véritables réservoirs de croissance et d’emploi : l’agriculture et l’agro-industrie, la forêt et l’industrie du bois, les mines, les hydrocarbures, le BTP et la construction, le tourisme et l’hôtellerie ou encore les services financiers.

28 mai 2015