Baba Laddé probablement en fuite vers le Soudan

baba-ladde-2.jpgBaba Laddé

Le général Baba Laddé, chef de la rébellion du Front populaire pour le redressement -FPR- du Tchad, est "probablement en fuite" vers le Soudan, après les attaques conduites contre lui par l’armée de la république du Centrafrique et l’armée du Tchad.

Conduisant les opérations en cours, le lieutenant-colonel Jean-Pierre Dollé-Waya, sous-chef d’état-major des forces armées du Centrafrique – FACA – a déclaré "Baba Laddé n'a qu'une seule issue qui lui reste possible car il ne peut pas s'aventurer au Tchad, ni au Cameroun. Il est probablement en fuite en ce moment en direction de la frontière du Soudan" en ajoutant  "Il peut bien gagner la frontière soudanaise. Mais il a moins de chance de s'échapper parce que nous avons les amis de la force tripartite RCA-Soudan-Tchad qui contrôlent les frontières communes aux trois pays".

A souligné que le ministre de la défense du Centrafrique est le colonel Jean-Francis Bozizé, fils du général président François Bozizé qui a déclaré "Baba Ladé court encore, mais pour combien de temps". 

La télévision d’état du Centrafrique diffuse un reportage de la presse militaire, afin d’informer la population des bases du FPR à Gondava et Wandago détruites par l’armée du Centrafrique.

Pour sa part, le général président François Bozizé a indiqué "Baba Laddé est en fuite actuellement et tout son PC a été détruit. Il est encore dans le secteur -  l'armée s'organise et est toujours à sa poursuite"