Bangui : Heurts à l'aéroport

Les graves heurs qui se sont déroulés ce mardi 29 janvier 2013 matin à l’aéroport de Bangui Mpoko entre Séléka et les services de sécurité de François Bozizé n’ont pas de réelles conséquences.  Ces heurts ont facilité l’accélération de la nomination par le médiateur et président du comité de suivi des accords de Libreville,  Denis Sassou-Nguesso, et président de la république du Congo de son  « représentant spécial » à Bangui en la personne du général Noël Léonard Essongo.

christophe-gazam-betty.jpg

Christophe Gazam Betty

Le commissaire de l’aéroport de Bangui Mpoko a été mis en cause par Christophe Gazam Betty, un porte-parole du Séléka comme étant un " pyromane" qui n’a pas intégré les enjeux majeurs de la crise politico-militaire et surtout pas bien compris les dispositions des accords de Libreville.