Nouvelles attaques de la LRA

L'armée de résistance du seigneur -LRA- refait surface depuis le 12 juin 2013. La rébellion dont les racines se trouvent en Ouganda aurait conduit ces derniers jours des attaques dans la région de Bria au nord-est du Centrafrique et l'on compte près de 20 morts. Les circonstances et le bilan de ces attaques conduites sur deux communes situées aux alentours des mines de diamants de la région de Bria ne sont pas encore éclaircis. Plusieurs scènes de brutalité ont été recensé et selon une source plusieurs personnes auraient été décapitées par la LRA. Zacaria Damane, général de la Séléka  à la tête des opérations de lutte contre la LRA dans la zone, fait état de 14 morts, 6 civils et 8 combattants rebelles, dans des attaques qui auraient commencé il y a une dizaine de jours.

Depuis le coup d'état du dimanche 24 mars 2013, le nouveau pouvoir a lancé une véritable traque à la LRA. D'après le général Dollo Wayan, chef d'état-major de l'armée du Centrafrique, une compagnie, soit près de 130 hommes, ainsi qu'un avion de reconnaissance ont été déployés dans la zone de Bria.