Risque de génocide en Centrafrique

La France voit à cours terme le même scénario qu'à connu le Rwanda en 1994. Sur  France 2, jeudi 21 novembre 2013 Laurent Fabius ministre des affaires étrangères de la France a déclaré " le Centrafrique est au bord du génocide"en ajoutant Aujourd'hui c'est le désordre absolu, vous avez 7 chirurgiens pour 5 millions d'habitants, une mortalité infantile dans certains coins du pays de 25%, un million et demi de personnes qui n'ont rien, même pas à manger, et des bandes armées, des bandits, et il faut agir vite"

François Hollande président de la république française a fait la même déclaration le mercredi 20 novembre 2013 dénoncant les exactions commises dans plusieurs régions. Laurent Fabius a précisé "Ce ne sera pas du tout le même genre d'intervention qu'au Mali, ce ne sera pas aussi massif et aussi durable". La France a à ce jour 420 hommes sur le terrain en appui aux africains. Le ministre français a peur que le Centrafrique soit un sanctuaire terroriste en déclarant sur France 2 "Il y a déjà beaucoup de brigands et si les choses ne sont pas remises en ordre, il y a un risque de dissémination à partir de foyers terroristes". Les Etats-Unis ont parlé de situation "pré-génocidaire". L'ONU a également alerté contre le risque de génocide.