En marge du forum économique mondial

afriquedusud-4.gif

Les plus grands P.D.G du monde et d’Afrique lancent un réseau d’affaires des infrastructures

"L’Afrique ne pourra réussir que si tous les acteurs du secteur public et du secteur privé unissent leurs efforts" Union africaine

Les plus grands présidents directeurs généraux du monde et d’Afrique ont lancé ce mardi 2 juin 2015 un réseau d’affaires continental -continental business network, CBN afin d’accélérer les investissements du secteur privé de haut niveau dans les infrastructures régionales d’Afrique. 

Le lancement du CBN en marge du Forum économique mondial qui se tient au Cap, en Afrique du Sud, est une suite obligatoire et correspond à la mise en œuvre des recommandations formulées lors du sommet de Dakar sur le financement -SDF- voulu par Macky Sall, président du Sénégal.

Ibrahim Mayaki, secrétaire exécutif de l’agence du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique -NEPAD http://www.nepad.org , a déclaré que le CBN a été approuvé par le comité d’orientation des chefs d’état et de gouvernement du NEPAD –HSGOC- en juin 2014 et apporte une réponse directe afin de faciliter les conseils et le leadership du secteur privé dans les projets d’infrastructure essentiels du NEPAD et de l’Afrique. Ibrahim Mayaki a invité le secteur privé à prendre en mains l’avenir du développement des infrastructures régionales. "Nous passons actuellement d’une approche exclusivement publique à une approche mixte publique-privée concernant la mise en œuvre des infrastructures régionales africaines. Cette nouvelle culture sera encadrée par les instruments qu’offrira le CBN", a-t-il déclaré.

Selon le SDF, le manque de capacité et de fonds dans la préparation des projets et l’implication insuffisante du secteur privé sont les principaux freins à la mise en œuvre des infrastructures régionales africaines. Le CBN est le pilier qui manquait pour résoudre ces problèmes, a observé Momar Diop, l’ambassadeur du Sénégal accrédité auprès de l’Afrique du Sud.

"L’Afrique ne pourra réussir que si tous les acteurs du secteur public et du secteur privé unissent leurs efforts", a ajouté Elham Mahmoud Ahmed Ibrahim, commissaire à l’infrastructure et à l’énergie de l’UA.

La cérémonie de lancement du CBN, organisée par l’agence du NEPAD, a réuni un échantillon représentatif de dirigeants du secteur privé qui ont proposé des recommandations aux chefs d’états africains concernant les approches et les étapes pratiques nécessaires pour améliorer le climat d’investissement dans les infrastructures de l’Afrique pour les projets d’investissement dans les infrastructures transfrontaliers et autres en Afrique.

Le CBN est une plateforme exclusive de conseils en investissements dans les infrastructures destinée aux chefs d’états africains, qui propose un engagement et un leadership éclairé au sujet de différentes questions stratégiques comme la politique, l’évaluation des risques d’investissement, la structuration des projets et plus particulièrement les contraintes existantes quant à la mise en œuvre du programme de développement des infrastructures en Afrique –PIDA-. Le réseau rassemble les principales entreprises et institutions financières d’Afrique et du monde ainsi que des organisations régionales et internationales.

2 juin 2015