Maroc : le plus grand complexe

La ville d’Ouarzazate  située aux portes du désert du grand   sud du marocain abritera prochainement  le plus important complexe hydroélectrique et éolien au monde s’étalant sur près de 120 km ² et devrait être terminée en 2020 ou nous assistons à la construction de 4 gigantesques centrales solaires.

Le cout est de l’ordre de 9 milliards de dollars soit 8 milliards d’euros.

Ce complexe solaire permettra l’alimentation en électricité de plus de 50 % des besoins du royaume du Maroc.

A ce jour le chantier en est à sa première phase : Noor 1. Elle comprend la mise en place de 500 000 miroirs paraboliques disposés sur 800 lignes. Ces panneaux en verre de 12 mètres de haut suivent le déplacement du soleil afin de capter et de concentrer les rayonnements tout au long du cycle solaire quotidien et leur température s’élève à 393°C).

Cette technologie est moins répandue et plus onéreuse que les panneaux photovoltaïques classiques, elle a l’avantage de continuer à produire de l’énergie même après le coucher du soleil.  Cette 1ere phase devrait être terminée début décembre 2015 dotée d’une capacité de production estimée à 160 Mégawatts. Lorsque les 4 centrales seront achevées, la production sera de l’ordre de 580 Mégawatts à l’année ce qui permettra d’alimenter près de un million de foyer.

Hakima el-Haite, ministre de l’environnement du Maroc pense que "la production d’énergie solaire pourrait avoir le même impact économique sur sa région que la production de pétrole, terminée au siècle dernier." en ajoutant  "Nous ne sommes plus un producteur de pétrole. Nous importons 94% de notre énergie comme des combustibles fossiles provenant de l’étranger et cela a de lourdes conséquences sur notre budget. Nous sommes très fiers de ce projet. Je pense qu’il sera la plus grande centrale solaire du monde."