Présentation du Cyclope 2015

Comme à son habitude c’est à l’automobile club de France, place de la Concorde à Paris que le  cercle Cyclope présentait mercredi  20 mai 2015 son bilan annuel de l’immense secteur des matières premières.

D’après le professeur Philippe Chalmin, "Le glas a sonné sur les marchés", alors que les prix de nombreuses matières premières ont baissé au cours des derniers mois.

D’une part les cours du pétrole ont chuté à la fin de  l'année 2014, revenant à un niveau relativement faible malgré une légère hausse. L’effondrement  de l’or noir, très médiatisé, a caché la récente chute des cours de nombreuses autres matières premières, notamment de certains métaux comme le fer, l’étain ou l’aluminium.

Philippe Chalmin, fondateur du cercle Cyclope déclare  "Cette chute des cours marque, je le pense, un certain terme à l’euphorie des années 2007-2014".

"Le glas a sonné pour le concept de "BRICS" -Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, precise Philippe Chalmin. Les BRICS étaient considérés comme le fer de lance du marché émergent, les "BRICS" sont maintenant partis dans des directions opposées. Plusieurs puissances endurent  la baisse des prix des matières premières -Russie et Brésil-, d’autres ont tendance à en bénéficier : Inde et Chine. Pour Philippe Chalmin, ce constat n’a rien d’étonnant alors que ces pays ont toujours eu des économies extrêmement différentes, et que le fait de les regrouper dans le "même sac" a toujours été contestable.

Le prix de nombreuses denrées alimentaires a baissé au cours de l’année dernière, alors que "le climat a été optimal en 2014" à l’échelle du globe, permettant des récoltes abondantes pesant ainsi sur le niveau des prix. Quelques exceptions doivent néanmoins être notées : les prix du blé ou encore de l’huile d’olive ont eu tendance à grimper au cours des derniers mois, notamment pour des raisons d’aléas naturels régionaux.

Lorsque l’on évoque les matières premières, les regards se tournent  vers la république populaire de Chine, d'une part grande consommatrice et grande exportatrice de matières premières. Les récentes évolutions de la demande en Chine sont loin d’être neutres pour le marché des matières premières. "Après avoir fait des stocks et de l’export pendant des années, les chinois consomment leurs produits", selon Philippe Chalmin.

Jean-Paul Simier souligne ainsi dans le rapport Cyclope 2015 que la Chine est devenue le second importateur mondial de viande ovine. Le rapport 2015 souligne "À l’Est, il y a clairement du nouveau : les effets durables de la démographie et la nouvelle politique chinoise y sont pour beaucoup". Autre secteur où la demande reste forte : les métaux rares. Devenus indispensables dans l’électronique des objets du quotidien comme les smartphones, certains éléments connaissent une hausse régulière de la demande.

Philippe Chalmin explique que la construction des smartphones représenterait à elle seule un tiers de la demande de palladium. Ce métal, contrairement à bien d’autres, a ainsi vu son cours progresser en 2014, dépassant même les 900 dollars par once en août 2014, alors que son cours était tombé sous les 200 dollars fin 2008.

Eo6a0049

Philippe Chalmin @centrafriqueledefi mai 2015 Paris

Invitation couv2015

Le rapport Cyclope 2015, réalisé par une équipe internationale de près de 60 experts est un véritable outils de travail au quotidien pour les chercheurs, journalistes, décideurs. Bénéficiant du soutien de nombreuses entreprises françaises et internationales, il est en vente au prix de 139 euros - 804 pages aux Editions Economica. En version française, anglaise et chinoise.

Possibilité de consulter le site internet http://www.cercle-cyclope.com