Le REPAD organise une manifestation le 2 novembre 2014

Le réseau des femmes d’action pour le développement –REFAD- présidé par  Dénise Yakazangba, organise une manifestation  le dimanche 2 novembre 2014  de 14 h à 20 h devant l’assemblée nationale à Paris.

Alors que des résolutions ont été votées aux Nations Unies pour désarmer les seigneurs de guerre dans notre pays, il ne se passe pas un jour sans qu’on nous annonce des tueries à grande échelle. La dernière en date est le massacre de 70 personnes à proximité de la ville de Bambari. Ce massacre a été formellement attribué aux mercenaires de la Séléka avec la complicité de la communauté internationale et particulièrement Charles Malinas, ambassadeur de France en Centrafrique.

Charles Malinas, de plus en plus constesté et décrié à Bangui, notamment depuis qu'il a accompagné sur le terrain Jean-Jacques Demafouth.

Le REPAD lance un appel afin de dénoncer ce massacre qui a fait plus de 70 victimes pour les richesses du Centrafrique.

Le REPAD demande la levée immédiate de l’embargo sur les armes qui empêche encore le retour des FACA et exige  l’application des résolutions 2127 et 2149 des Nations-unies.