Pillage de l'aide alimentaire

Des centaines de tonnes d'aide alimentaire ont été pillées en Centrafrique "et la situation est totalement imprévisible", a déclaré Elisabeth Byrs porte-parole du PAM programme alimentaire mondial des Nations Unies installé à Genève en Suisse.  

Près de 20 tonnes de produits alimentaires ont été dérobées dans un entrepôt dans la ville de Kanga-Bandoro, au nord, tenue par les rebelles, un bureau et une maison du PAM ayant également été attaquées ce mardi 8 janvier 2013. A Bambari, 210 tonnes ont été pillées, ainsi que 7 tonnes à Bria, dans l'est du Centrafrique

A la mi-journée du mardi 8 janvier 2013 l'entrepôt de Bangui est intact, il abrite un millier de tonnes de nourriture, permettant de nourrir 300.000 personnes durant une semaine.

Les délégations du pouvoir et de l'opposition de Centrafrique ont rejoint mardi à Libreville les représentants de la rébellion du Séléka pour engager de cruciales et difficiles négociations de paix sous l'égide des pays d'Afrique centrale.