Affaire Bertin Béa

Bertin Béa, secrétaire général du KNK, parti de l’ancien président François Bozizé, avait fait l'objet d'une arrestation le 15 août 2015 à l'aéroport de Bangui M'Poko puis libéré  de manière spectaculaire jeudi 20 août 2015 par ses militants, a regagné volontairement son lieu de détention à Bangui.

François Bozizé était arrivé au pouvoir par un coup d'état le 15 mars 2003 et a été déposé le  dimanche 24 mars 2013 avec l'arrivée de la Séléka.

Le vendredi 7 août 2015 Bertin Béa avait annoncé "la candidature à l'élection présidentielle du 18 octobre 2015 de François Bozizé déplorant que tout soit mis en oeuvre pour lui barrer la route".

Pour mémoire au cours de  l'audition de Bertin Béa au tribunal de grande instance  - TGI- de Bangui, jeudi 20 août 2015, plusieurs individus en moto munis d’armes étaient arrivés en assiégeant le TGI avant de jeter une grenade lacrymogène dans le cabinet du juge d’instruction, le faisant sortir à toute vitesse et en libérant Bertin Béa", avait indiqué une source proche du parquet. Bertin Béa s'était réfugié à la cathédrale. Hugues Dongoyo, avocat de Bertin Béa, avait confirmé l’attaque des militants, précisant que le juge venait de faire savoir à l’intéressé qu’il avait  "diffusé des informations provoquant la haine à l’égard des autorités, de nature à troubler l’ordre public", avant de le placer sous mandat de dépôt. "Quand les militants ont appris la nouvelle ils se sont opposés à ce qu’il soit déféré à la prison centrale" a souligner Maitre Hugues Dongoyo.

Pourquoi autant de panique chez Catherine Samba-Panza ? Il n'est pas besoin d'être prophète pour savoir que  Bozizé n'a quasi aucune chance de reconquérir le pouvoir notamment suite à plusieurs trahisons touchant des interêts  hautement géo-stratégiques.

De plus faudrait-il que des élections se déroulent le 18 octobre 2015 ! De nombreux signaux montrent que l'on s'achemine  pas à pas vers une partition du Centrafrique.....

Le 25 août 2015

Bea bertin

Bertin Béa