Mairie du 3e arrondissement de Bangui : des hommes armés

Des hommes armés encore présents dans le 3e arrondissement de Bangui, un quartier à majorité musulman, ont empêché la tenue, mercredi 24 juin 2015,  la cérémonie de lancement officiel des inscriptions sur la liste électorale, qui doivent se dérouler du 26 juin 2015 au 11 juillet 2015 dans Bangui capitale du Centrafrique.

Le maire du 3e arrondissement était attendu à  l’école Koudoukou pour l'ouverture de cette cérémonie.  Les ambassadeurs, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies et les membres du gouvernement étaient déjà  installés,  lorsque des individus, accompagnés de jeunes, ont fait irruption sur les lieux de la cérémonie pour menacer, injurier et brutaliser l’adjoint au maire. Apeurés  les officiels ont vite quitté les lieux. Cet incident prouve une nouvelle fois que certains individus sont encore réfractaires au retour de l’autorité de l’état sur toute l’étendue du territoire national. Les autorités ont décidé de reporter la cérémonie au 29 juin 2015 dans le 7e arrondissement de Bangui et appelé au sens des responsabilités des uns et des autres pour tourner définitivement la page des violences que connait le Centrafrique depuis la chute de François Bozizé qui remonte au dimanche 24 mars 2013.

Le 25 juin 2015