Firmin Ngrebada : Après son séjour aux Etats-unis, il rend "ses devoirs"

Firmin ngrabada a prince twon aout 2017

Les 9 et 10 août 2017, le ministre d'Etat Firmin Ngrebada directeur de cabinet du président Faustin-Archange Touadera a effectué un déplacement dans le cadre de ses fonctions aux Etats-Unis et plus précisement à l'université de Prince-Town dans l'Etat du New-Jersey.

Le thème de cette réunion portait sur "la coordinatation du centre du gouvernement".

Les pays invités : Burundi - Centrafrique - Libéria - Palestine - Rwanda - Sierra Leone

Firmin Ngrebada aux USA@pr

Au cours de cette rencontre on constate que le directeur de cabinet Ngrebada n'a pas été transpercé par la lumière ni par le soleil.

Lundi 28 août 2017, Firmin Ngrebada a convoqué les membres du cabinet de la présidence de la République du Centrafrique à Bangui afin de rendre "ses devoirs" de vacances... en présence de Dominique Mallot envoyé spécial du PNUD-RCA. 

Le site officiel du palais de la Renaissance précise " De cette restitution nous avons retenu la volonté du ministre d’État,directeur de cabinet, de créer une dynamique pour le renforcement du leadership présidentiel. Ensemble les proches collaborateurs du chef de l’Etat centrafricain professeur Faustin-Archange Touadera ont décidé de prioriser certains projets à impact rapide, afin de satisfaire au mieux les besoins de la population."

Toujours sur le site il est précisé  "Après avoir diffusé la bande sonore sur les ondes de la Radio Centrafrique il y a deux jours, nous vous publions la déclaration faite par le ministre d’État, directeur de cabinet à la Présidence à l’occasion de cette réunion de haut niveau qui a eu lieu à NewJersey aux Etats-Unis."

 

Contributions de Firmin Ngrebada à la conversation sur la réunion axée sur la coordination du centre du gouvernement 

1- Pouvoir Exécutif et centre du gouvernement  selon la Constitution de la RCA

Le pouvoir Exécutif  - centre du gouvernement - est défini par la constitution du 30 mars 2016 en son article 32.
Le pouvoir Exécutif est composé du président de la République et du gouvernement.

Le président de la République est le chef de l’Exécutif et le premier ministre, le chef du gouvernement.
Le président de la République est au centre du pouvoir exécutif et constitue donc le pilier du centre du gouvernement

Il fixe mes grandes orientations de la politique de la nation. Il nomme le premier ministre chef du gouvernement et met fin à ses fonctions. Sur proposition du premier ministre, il nomme les autres membres du gouvernement et met fin à leurs fonctions.

Le premier ministre, chef du gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation suivant les grandes orientations fixées par le président de la République. Il est responsable devant le président de la République et devant l’Assemblé nationale.

2- Fonctionnement de la Coordination du centre du gouvernement

Il existe deux niveaux de coordination avec des inter relations entre les composantes du centre du gouvernement :

2.1. La coordination politique du centre du gouvernement se fait à deux niveaux.
1) Au niveau du conseil des ministres présidé par le président de la République. A ce niveau, les dossiers présentés en conseil des ministres sont discutés suivant les orientations politiques du chef de l’Etat. A ce niveau, le président de la République pour faire des arbitrages en dernier ressort ;
2) Au niveau du conseil de cabinet qui est une réunion des ministres, présidée par le premier ministre, chef du gouvernement. A ce niveau, le premier ministre s’assure de l’exécution des orientations politiques du chef de l’Etat et de l’état de préparation technique des dossiers à examiner en conseil des ministres. A ce niveau, le premier ministre assure la coordination de l’action gouvernementale et fait des arbitrages.
En parallèle des conseils de cabinet, certaines questions transversales sont examinées dans le cadre des comités inter ministériels présidés par le premier ministre.

2.2. La coordination technique et opérationnelle du centre du gouvernement autour du résident de la République et du remier ministre se fait également à deux niveaux.

Au niveau du cabinet du président de la République, sous la direction du ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République - chief of staff-.
Le Chief of staff traite les dossiers à soumettre au président de la République, prépare les agendas du président de la République et peut prendre une partie des audiences du président de la république en lui rendre compte. Dans sa position prépondérante au sein de l’exécutif, le chief of staff inter agit avec le cabinet du premier ministre, le ministre chargé du secrétariat général du gouvernement ou directement avec les ministres.

Au niveau du cabinet du premier ministre, chef du gouvernement sous la direction d’un ministre directeur de cabinet traite les dossiers à soumettre au premier ministre, prépare les agendas du premier ministre et les questions à examiner en conseil de cabinet. Il peut prendre une partie des audiences du premier ministre et lui en rendre compte

3 Canaux de coordination et de communication du centre du gouvernement

La coordination au centre du gouvernement incombe de manière complémentaire au cabinet du président de la République; du cabinet du premier ministre et du ministère chargé du secretariat du gouvernement.

En ce qui concerne la communication du centre du gouvernement, la présidence de la République dispose d’une équipe de communication incluant la presse présidentielle et d’un porte parole désigné de la présidence de la République dont la mission essentielle est de communiquer en direction du grand public sur les principales activités du chef de l’Etat.

Au niveau du gouvernement, un ministre porte-parole est désigné et a pour mission de communiquer en direction du grand public sur les actions et les décisions gouvernementales.

Enfin, le ministre chargé du secrétariat général du gouvernement communique en direction du grand public sur les grandes conclusions arrêtées au conseil des ministres. Ce ministère joue le rôle d’interface entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif  -Assemblée nationale-

Le ministre d’Etat directeur de cabinet du chef de l’Etat est au centre de ce dispositif de communication dans la mesure où il est notifié des décisions du conseil de cabinet -premier ministre- et tenu informé des débats en conseil des ministres.

4 Dispositifs de coordination et de communication

En plus des réunions, la radio nationale et la télévision sont les principaux canaux de communication du centre du gouvernement. A ces canaux s’ajoutent la presse écrite même si officiellement, le gouvernement ne dispose pas d’organe de presse écrite.

4.1. coordination tenant compte de la diversité des courants politiques dans le gouvernement
Le gouvernement actuel en place depuis l’élection du président de la République est une coalition qui se veut représentative de la diversité politique et régionale de la RCA. En majorité, il s’agit des formations politiques ou de personnalités indépendantes qui ont aussi soutenu l’élection du président au second tour de l’élection présidentielle. Au-delà, il s’agit d’un choix politique dont l’objectif est d’assurer la cohésion et favoriser la réconciliation inter centrafricaine et adosser les défis de la sécurité et de la relance de l’économie en vue de la satisfaction des besoins fondamentaux de la population.

Une fois au gouvernement les différentes sensibilités s’alignent sur les principes de la solidarité gouvernementale et de l’intérêt national. A ce titre, les ministres représentant les différentes sensibilités sont individuellement et collectivement responsables devant le chef de l’Etat et devant l’Assemblée nationale. Les pouvoirs d’arbitrage étant dévolus au premier ministre et en dernier ressort au président de la République.

Ce dernier pouvant rappeler à l’ordre ou révoquer un ministre si les divergences étaient profondes et semblent insurmontables. Depuis la mise en place du gouvernement, ce cas de figure ne s’est pas encore produit. Comme mentionné précédemment, les situations ou problèmes nécessitant une coopération interministérielle sont traités par le gouvernement au sein des comités interministériels présidés par le premier ministre.

4.2. Les faiblesses de la coordination du centre du gouvernement dans le contexte de la RCA
Au niveau de l’architecture technique, les réunions et les communications téléphoniques sont les principaux canaux. L’utilisation de l’intranet n’est pas courant alors qu’il devait servir à l’interconnexion au sein du centre du gouvernement et faciliter la communication et le processus de prise de décision.

Au niveau de la diffusion des messages à la population, le centre du gouvernement communique plus sur les processus et les décisions prises plutôt que sur les résultats tangibles en faveur de la population qui attend certainement les dividendes d’une sortie non violente de la période de transition à travers un processus électoral apaisé ayant permis l’élection du président de la République et des députés.

Enfin, la volatilité de la situation sécuritaire met le président de la République et le gouvernement dans un environnement où tout semble prioritaire alors que la priorisation des interventions du gouvernement et surtout celles du président de la République qui devra rendre compte de son mandat en termes de réalisations tangibles est plus que nécessaire.

Le 1er septembre 2017

Firmin guignol aux usa aout 2017

Firmin Ngrebada aux EtatsUnis en aout 2017 @fn/pr

Firmin ngrabada bangui 31 aout 2017 restitution usa

Firmin Ngrebada au palais de la Renaissance @pr

capture d'écran du 1er septembre 2017

1 22 2345