Demafouth "cherchait à destabiliser le pays" selon Bozizé

Le général François Bozizé, président de la république du Centrafrique a déclaré "que l’ancien ministre de la défense Jean-Jacques Demafouth et leader de l’ancienne rébellion armée populaire pour la restauration de la démocratie–APRD-, cherchait à déstabiliser le pays" d’après les informations et renseignements qui sont en sa possession.

Depuis le vendredi 6 janvier 2012, Jean-Jacques Demafouth est accusé de déstabilisation du Centrafrique et incarcéré à la prison de Bangui.

Selon une information qui nous est parvenue "il aurait été proposé à Jean-Jacques Demafouth une libération". Candidat à l’élection présidentielle en 2005 et en 2011 ou il avait recueilli moins de 3% des suffrages "il aurait fait savoir qu’il  préfère rester en prison et demande la tenue d’un procès".

En attendant, nul doute que cette affaire lui assure une publicité certaine.