Georges Bokassa candidat

Nous avons rencontré Georges Bokassa, fils aîné de feu l'empereur Jean-Bedel Bokassa, qui nous a déclaré être candidat à l'élection présidentielle de 2010

                                          Georges Bokassa

 

"Depuis le départ de mon père Jean-Bedel Bokassa qui dirigea le pays durant 13 ans, j'ai observé silencieusement la régression de notre pays et la progession de la pauvreté sous l'éclatement de toutes les structures institutionnelles. Je suis cepandant resté en contact étroit avec les chefs coutumiers et le peuple centrafricain qui, lors de mes tournées du Nord au Sud, me demandent de reprendre des responsabilités.

J'ai mesuré l'ampleur de la misère de mes concitoyens et l'impérieuse nécessité de réagir à la situation désastreuses de mon pays qui me tocuhe au plus profond de l'âme. Les récents évenements survenus au Nord du pays, l'exode massif des populations et les 700 000 enfants souffrant de malnutriution, sont autant de cris de détresse qui m'obligent en ma qualité de citoyen responsable, à sortir de ma réserve et à revenir à plein temps dans notre pays.

Sensible à la demande d'une population de plus en plus nombreuse, j'ai organisé un comité de reflexion chargé d'élaborer un programme politique et économique. Ce programme permettra de mieux exploiter les immenses richesses de notre patrie et de s'engager dans un processus démocratique. Il sera à même de sortir le pays de l'impasse sociale, politique, économique et sécuritaire dans laquelle l'incurie du président sortant et de ses ministres a embourbé le pays.

A travers les hautes responsabilités qu'il m'a été donné d'occuper dans la gestion d'affaires privées mais également dans celles de la charge de ministre d'état chargé de la défense, j'ai la conviction de devoir et pouvoir apporter à mon pays une voie nouvelle comme celles tracées par d'autres grands dirgireants africains. Il n'existe pas en république Centrafricaine, comme dans aucun autre pays africain, une fatalité de la misère et du désespoir. Pour toutes ces raisons, j'ai pris la décision de me présenter devant le peuple centrafricain pour lui demander de m'accorder sa confiance et de m'élire président de la république. " nous a déclaré Georges Bokassa.