Assemblée nationale : retour du président Meckassoua

28377555 816517495214071 6621676494551217551 nAbdoul Karim Meckassoua, président de l'Assemblé nationale centrafricaine est rentré à Bangui mardi 27 février 2018, en provenance de Paris suite à une très longue mission le conduisant dans plusieurs pays d'Afrique et d'Euope.                      Karim Meckassoua@pan

Comme il se doit, il a été accueilli à l'aéroport Bangui M'Poko par plusieurs membres de son cabinet. Abdoul Karim Meckassoua a déclaré " que l’objectif de son déplacement a été de faire connaître le rayonnement de l’Assemblée nationale et la place qu'elle occupe, place qui doit être connue de l’Union européenne, l’Union africaine et du forum des parlementaires de la conférence internationale sur la région des Grands Lacs".

C'est ainsi que le président Meckassoua s'est rendu en RDCongo, au Congo Brazzaville, en Guinée Conakry, à Dubaï, en France et à Bruxelles.

Karim Meckassoua, actuel président en exercice du forum des parlementaires de la conférence internationale sur la région des Grands Lacs, a rencontré Denis Sassou-Nguesso, président de la République du Congo Brazzaville et  président en exercice de la conférence internationale sur la région des Grands Lacs. L'objectif de cet entretien était notamment de faire comprendre que les parlementaires centrafricains souhaitent jouer leur rôle dans la recherche de la paix et des solutions à la crise sécuritaire que traverse le Centrafrique.

Le président Karim Meckassoua a aussi rencontré Moussa Faki-Mahamat,président de la commission de l'Union africaine. Il a été abordé le statut des anciens chefs d'Etat, le rétablissement de la paix en Centrafrique et le soutien de l'Assemblée  nationale à la feuille de route de l'Union africaine. 

Ensuite il s'est rendu à Conacky en Guinée ou lors d'un échange avec Alpha Condé président de la République de Guinée et président sortant de l'Union africaine, il a été évoqué le sujet de l’amnistie, que Karim Meckassoua a souhaité aborder car les actions de l'Assemblée nationale s’inscrivent dans la logique de la création et de la mise en place de la Cour pénale spéciale - CPS-

Après une tournée africaine, Karim Meckassoua s'est envolé vers l'Europe. A Bruxelles il a eu des entretiens avec Louis Michel, député européen et Mme Linda Mc Avan, présidente de la commission développement du parlement européen, a peine rentrée de Bangui ou elle conduisait une délégation de parlementaires européens. 

A Paris, Karim Meckassoua s'est entretenu avec le président du groupe parlementaire France/Centrafrique, rapporteur de la commission budget défense à l’Assemblée nationale de France. Il a aussi assisté au côté de Michel Gbezeria Bria, ambassadeur du Centrafrique en France à la messe de feu Célestin Leroy Gaombalet ancien président de l'Assemblée nationale.

A Dubaï, Karim Meckassoua est allé négocier l'affrètement des véhicules destinés à l’Assemblée nationale. 

La session parlementaire ordinaire débute ses travaux le 1er mars 2018

Le 28 février 2018

 

@pan

@pan

@pan

@pan