Bangui : cérémonie au camp Kassai

Faustin-Archange Touadera a présidé la cérémonie, marquant la fin d’entrainement du 1er bataillon d’infanterie territorial -BIT-,ainsi que  la fin de la formation des jeunes soldats formés en  Guinée équatoriale.Fat et koyara eutm

Marie-Noelle Koyara ministre de la défense et Faustin-Archange Touadera président de la République@eutm

Faustin-Archange Touadera  a exigé la certification de ce stage pour permettre aux soldats "recyclés" par l’EUTM et tous ceux qui reviendront des formations d'avoir le même esprit de corps....

Cette cérémonie s’est déroulée vendredi 15 décembre 2017, au Camp Kassaï avec la présence de Marie-Noelle Koyara ministre de la défense nationale, Abdoul Karim Meckassoua président de l'Assemblée nationale, Simplice Mathieu Sarandji premier ministre, de plusieurs membres du gouvernement et autres diplomates accrédités en Centrafrique sans omettre les officiers supérieurs des FACA.25348304 1521828061226680 6808123644173338380 n

Le général de division Fernando Garcia Blazquez@eutm

Le général de division Fernando Garcia Blazquez, commandant de l’EUTM a fait part "de sa satisfaction de la motivation des soldats du rang" en déclarant "Vous venez d'achever 7 mois,  soit de mai à décembre 2017, un entraînement individuel puis collectif au combat d’infanterie finalisé par l’exercice "PAMA" du bataillon. Cet entraînement a été très intense et exigeant et vous a demandé en permanence de nombreux efforts que vous avez toujours fournis.

Le général Blazquez a  précisé "Vous avez déjà tous reçu une attestation qui prouve que vous avez suivi avec succès l’entraînement conduit par EUTM."ajoutant "vous formez des sections et des compagnies soudées, prêtes à exécuter les missions régaliennes qui vous seront confiées par vos chefs. La finalisation de votre entrainement opérationnel représente une immense satisfaction à l’ensemble des partenaires européens des 12 pays contribuant à la mission EUTM".

Le colonel Victor Yacoub, sous-chef d’état-major adjoint des forces armés centrafricaines,  a souligné "que cette cérémonie de fin de formation de BIT.1 et de la sortie des nouveaux soldats s’inscrit dans la vision de Faustin-Archange Touadera qui veut reconstruire l’armée nationale sur des nouvelles bases. Une armée professionnelle, représentative, équilibrée, disciplinée et au service du peuple centrafricain."Eutm

@eutm

L’EUTM Centrafrique a mis en œuvre l’entraînement de l’état-major du bataillon et de ses 3 compagnies d’infanterie, centrée sur la restauration des acquis tactiques, le tir de combat, la condition physique, le sauvetage au combat mais également le droit humanitaire, le droit des conflits armés, afin que cette unité reflète les aspirations démocratiques du pays au travers de soldats garants de la souveraineté nationale et de la protection des personnes et des biens. L'appui des instructeurs de la mission EUTM Centrafrique a permis de renforcer la cohésion au sein de cette unité désormais symbole de la reconstruction en marche des forces armées centrafricaines. La mission européenne a accompagné ces soldats du 1er bataillon d'infanterie territorial avec pour objectif principal de remettre en place une structure militaire cohérente qui soit en mesure de remplir les futures missions opérationnelles sur le terrain.

Le 15 décembre 2017

 

Faustin-Archange Touadera et Marie Noelle Koyara ministre de la défense @pr

Simplice Mathieu Sarandji premier ministre et Abdoul Karim Meckassoua président de l'Assemblée nationale@pr

Le président de la République et le ministre de la défense regardant dans des directions différentes @pr

Charles Armel Doubane ministre des affaires étrangères et ses lunettes de soleil et au loin Jean Willibyro Sako ministre conseiller à la présidence de la République en charge du DDDR se grattant le menton @pr

le général de division Blazquez remettant les certificats@eutm

soldats@pr

soldats@pr